Search

Languages

English flag Japanese flag Germany flag Spanish flag French flag
Chinese flag Italian flag Russian flag Saudi Arabian flag Portugese flag

Todays Quote Change quote

Intro pour les images de dix Oxherding|Les Images de dix Oxherding

ZEN


zen face

Est Zen A Religion ?

Par Kubota Jiun (traduit par Paul Shepherd)

Permettez-moi de ma conclusion quant à la question ci-dessus au départ d'État. Je crois que le Zen n'est pas une religion au sens ordinaire. Il y a plusieurs raisons, que je peux donner pour cela.

Tout d'abord, ce qui est habituellement appelé religion commence et se termine avec l'élément de la foi. C'est, religion conventionnelle commence avec la croyance en un absolu ou être suprême-Dieu ou de Bouddha, par exemple-qui peut être le créateur de l'univers ou habiter dans nos cœurs. Cette foi est alors creusée sur les jours et les années jusqu'à ce qu'elle devient inébranlable. Je comprends que comme une condition absolue pour la religion dans le sens traditionnel du terme.

Comme pour le Zen, bien que la croyance en une nature intrinsèque et essentielle, l'infini et l'absolu, est le début de la pratique, c'est grâce à réaliser cette nature essentielle infinie et absolue dans la expérience de satori qui disparaît de la nécessité d'une croyance. Ou plus succinctement, Zen pratique commence avec conviction et se termine dans une expérience réelle. Voici un aspect zen qui distingue fondamentalement des religions contenant seulement l'élément de la foi.

Une deuxième raison pourquoi Zen n'est pas une religion est l'absence d'écritures particulières dépendent. Christianisme a sa Bible, l'Islam le Coran ; même dans le bouddhisme, la secte Hokke a le Sūtra du Lotus, la secte Kegon le Kegon Sutra et la secte Jodo le Jodo Sutra. Ces écritures sont tous entretenus et soigneusement conservées, et l'interprétation des mots particuliers et phrases a un sens très important et la signification. Bien qu'il serait inexact de dire que les écrits de la secte Zen ne sont pas les écritures traditionnelles, Zen se distingue par l'absence d'une écriture unique sur laquelle tout repose. Et bien que nous pourrions étirer un point, peut-être, et dire que la Hannyashingyo (Sūtra du cœur) est telle une écriture traditionnelle, aussi longtemps que l'étude de ce sutra se termine par une discussion intellectuelle, il n'a aucun lien de Zen que ce soit.

zen face

Encore une autre raison pourquoi Zen n'est pas une religion au sens conventionnel est son approche très pratique de nier tous les concepts. Bien que la plupart des religions ont aussi une côté pratique connue comme la prière, c'est habituellement une action subjective de l'individu et non un système organisé de la pratique. Au lieu de cela, le rôle le plus important est joué par les sermons des chefs religieux, basées principalement sur les écritures héritées, ou exposition de la signification des mots individuels ou des phrases dans les Ecritures. Zen, nie cependant, tous les concepts ; au lieu de cela, l'élément central est expérience dans laquelle le fait est connu comme un fait. Zen a aussi zazen, une méthode concrète et pratique de l'ajustement du corps, souffle et esprit de réaliser la vérité. Zen a en outre mis au point des méthodes d'orientation vers une prise de conscience par lequel nous zazen à prendre conscience du fait que la pratique. À cet égard Zen diffère fondamentalement de religions au sens usuel du terme.

Cependant, lorsque nous considérons attentivement la question, c'est assez en soulageant les humains souffrant et gagne la véritable tranquillité d'esprit à croire simplement les écritures sacrées qui sont un élan naturel de l'expérience des lumières de l'ancienne Assemblée de savants ? Est-ce suffisant pour être en mesure d'interpréter des expressions individuelles de ces écritures avec habileté inégalée ou simplement prier dans ce sens ? Quand tout est dit et fait, nous ne pouvons pas renoncer aux cinq aspects de croyance (shin), la compréhension (ge), pratique (gyo), lumières (sho) et personnalisation (ONJ). Si la tranquillité d'esprit est véritablement une question de croire et de comprendre une réalité que nous avons fait notre propre, nous devons nous-mêmes la pratique et se rendre compte de ce qu'il devient un fait immuable. Nous devons ensuite personnaliser cette expérience avant que nous puissions vivre relativement sans soucis.

Dans cette perspective, peut-être seulement Zen, avec ses aspects de pratique et de la réalisation, peut être appelé une religion dans le vrai sens du mot. Dans l'affaire neuf du dossier Blue Cliff, un moine demande Joshu, « What is Joshu? » Joshu est aussi le nom de la région où vivaient les Joshu Osho. Avec sa question, le moine est urgent Joshu de révéler son état éclairé de la conscience. En réponse, Joshu dit, « East Gate, porte ouest, South Gate, porte nord. » Parce que le lieu géographique Joshu a l'est, Ouest, sud et la porte nord, maître Joshu présente le moine directement avec la Joshu géographique. Dans Joshu ' conscience de s, cependant, il n'y a aucune portes du tout. Par sa réponse, Joshu révèle son état totalement libre de la conscience, dit le moine à entrer par une porte qu'il souhaite et Joshu sera un match pour lui. N'importe quelle doit entrer par l'une des portes, la Joshu totalement absolu est prêt avec une réponse appropriée à ce moment et du lieu.

C'est la raison pourquoi Zen peut accepter des gens de toute religion et toutes les personnes, indépendamment de leurs origines, peuvent approfondir leur état de conscience par la pratique du Zen et de savourer ainsi le sens véritable de la religion qu'ils prétendent. C'est pour cette raison particularité de Zen qui pratique à San-Un Zendo viennent autant de prêtres catholiques et soeurs ainsi que les ministres protestants.

zen face

Introduction les photos de dix Oxherding.

Cette histoire de l'image poétique, un berger de garçon, signifie rien d'autre que vous, cher lecteur. C'est le « je » très qui lit ces lignes par une paire d'yeux, le sujet de votre vie, le protagoniste de cette histoire unique qui est le vôtre. C'est ce que pense vos pensées, rend vos plans, a vos désirs et signe de vos contrôles : c'est ce qui est né de vos parents et mourront sur votre lit de mort.

Ce « Je » est également le point de départ de la quête de bouddhiste Zen. Quand un homme chinois appelé Huike, selon une histoire Zen, rencontre Bodhidharma, s'ensuivit la conversation suivante :

Huike :
« S'il vous plaît, maître, ramener la paix dans mon coeur-esprit » !
Bodhidharma: « montrer à moi, et j'il va pacifier !
Huike: « J'ai cherché pour elle, mais je ne pourrais pas trouver il. »
Bodhidharma: « si vous pourrait chercher, comment pourrait-il en être votre propre cœur-esprit? »


Dans le bouddhisme Zen, l'injonction « show me your self » a un anneau particulière, comme la source de la racine de l'homme ' insatisfaction de base s et le moteur de sa quête n'est autre que ce « I ». Le Zen japonais maître Bankei, diagnostiqué par exemple, le problème humain fondamental comme suit :

Votre self-partiality est à la racine de toutes vos illusions. Aren y ' t d'illusions quand vous ' t ont cette préférence pour vous-même. Plutôt que d'être le but de l'homme ' quête de s, Zen donc voit le « je » et le même problème. Ainsi le Berger, qui a un « I » tout comme nous tous, expose à la recherche de ce qu'il est vraiment. L'objet de cette recherche, homme ' soi vrai s est représenté par un bœuf ou un bison. La quête s'étend de la voir de l'image de faibles traces 2) pour les surmonter approfondie de la problématique "I" avec tous ses objets (y compris le bœuf ; photo 8) et à l'émergence de la nature telle qu'elle est vraiment (9).

Dans les Upanishads Indiens, le plus haut but spirituel est la réalisation que l'on ' s possède un self, vrai ' atman s, n'est rien d'autre que l'essence même de tout, c'est-à-dire, le brahman. « tat tvam asi », « Que tu es, » est son expression. En termes de la présente classique de la littérature de Zen, le Oxherding de dix images, cela signifie : votre identité, ce que vous êtes vraiment sans même le réaliser, n'est rien d'autre que ce bœuf< and that flower, or your neighbour. Thus the true man in picture 10 is not aloof from the world but rather right here, in the bustle of the marketplace. and="" that="" flower,="" or="" your="" neighbour.="" thus="" the="" true="" man="" in="" picture="" 10="" is="" not="" aloof="" from="" the="" world="" but="" rather="" right="" here,="" in="" the="" bustle="" of="" the="">

Les images des troupeaux de boeufs

Autour de 800AD Zen enseignants ont commencé à utiliser Ox élevage photos afin d'expliquer la façon de contrôler l'esprit jusqu'au siècle des lumières. Il existe de nombreuses variantes, mais la version standard (voir ci-dessous) est acceptée bien souvent dans la littérature et l'art du Zen. Il est parfois expliquer en accompagnant la littérature, mais cela peut-être, il est mieux lire, visualisé et pensée environ plusieurs fois avant le commentaire met les idées fixes dans votre tête.

1. Indisciplinés

image

1. Indisciplinés - avec ses cornes violemment projetés en l'air la bête grogne,
Follement de circulation sur les chemins de montagne, plus loin et plus loin il va égarés !

Un nuage sombre se propage à travers l'entrée de la vallée,
Et qui sait combien les fines herbes fraîches est piétiné sous ses sabots sauvages !

2. Discipline commencé

image

Je suis en possession d'une corde de paille, et je le passe par son nez.
Pour une fois qu'il fait une tentative effrénée de s'enfuir,
mais il est sévèrement fouetté et fouetté ; La bête s'oppose à la formation
avec tout le pouvoir est dans une nature sauvage et non régie,
Mais le troupeau de bœufs rustique détend jamais son tirant attache et fouet prête à jamais.

3. Dans le harnais

image

Monter progressivement son harnais la bête est maintenant content d'être dirigée par le nez,
Traversant le flux, marcher le long du sentier de montagne,
Il suit toutes les étapes du chef ; Le chef tient la corde solidement
dans sa main jamais laisser aller, tout au long de la journée il est sur le
presque inconscient de ce que la fatigue est d'alerte.

4. Face ronde

image

Après de longues journées de formation, le résultat commence à raconter et la bête est face ronde,
Une nature si sauvage et non régie est enfin brisée, il est devenu plus doux ;
Mais l'appel d'offres pas encore lui a donné sa pleine confiance,
Il garde toujours sa corde de paille avec laquelle le bœuf est maintenant attaché à un arbre.

5. Apprivoisé

image

Sous l'arbre de saule vert et par le ruisseau de montagne ancien,
Le bœuf est remis en liberté de poursuivre ses propres plaisirs ;
At l'eventide quand un gris brume descend sur le pâturage,
Le garçon oriente son chemin de retour avec l'animal suit tranquillement.

6. Libre

image

Sur le terrain verdoyant de la bête se situe de façon satisfaisante la marche au ralenti de son temps loin.
Aucune fouet n'est nécessaire ici, ni aucune sorte de restriction ;
Le garçon est assis trop tranquillement sous l'arbre de pin,
Jouer une mélodie de la paix, débordant de joie.

7. Laissez-Faire

image

Le ruisseau du printemps dans le soleil du soir se jette languidly sur la rive bordée de saules,
Dans l'atmosphère brumeuse, l'herbe de la prairie est considérée plus épais ;
Lorsque la faim il broute, quand il quaffs, soif comme temps glisse gentiment,
Alors que le garçon sur les roche dozes heures ne remarquaient ne pas quelque chose qui va lui.

8. Tout oublié

image

La bête tout en blanc maintenant est entourée par les nuages blancs.
L'homme est parfaitement à son aise et libre de soins, est son compagnon ;
Les nuages blancs, pénétrés par la lumière de la Lune projettent leurs ombres blanches ci-dessous.
Les nuages blancs et le brillant moonlight chacun suivant ses cours de mouvement.

9. La Lune solitaire

image

La bête n'est nulle part, et le troupeau de bœufs est maître de son temps.
Il est un solitaire nuage flottant légèrement le long des sommets des montagne ;
Battements de mains, qu'il chante avec joie dans la lumière de lune,
mais n'oubliez pas qu'un dernier mur est encore sauf sa marche de retour.

10. Les deux disparu

image

Tant l'homme et l'animal ont disparu, sans laisser de trace est à gauche.
La Lune-lumière vive est vide et shadowless avec tous les dix - mille
objets qu'il contient ; Si quelqu'un doit demander la signification de ce, Voici les Lys
du champ et sa douce verdure doux parfumé.



Liens intéressants de koans Zen, des histoires et des pages de l'étude
Études de Pages & Koan Zen
Koans & histoires de Zen
up